Expositions documentaires & pédagogiques

 Location expo 10 jours : 120€ 
 Frais d'envoi 45€

 Devis personnalisé : contactez-nous 
>> Expo + accompagnement péda

>>  Conception d'une expo sur votre thème (délai 2 à 3 mois)

>>  Autre

Couv Laïcité fond.png
Liberté, égalité, fraternité... laïcité !

La laïcité est-elle un concept ? Une idéologie ? Un principe ?
Comment s’applique-t-elle au quotidien ? Que garantit-elle ?
Est-elle indissociable du social comme l’affirmait Jean-Jaurès ?

L’exposition se propose de rappeler les bases de la laïcité,  conçue comme un outil garantissant à chacun.e la liberté comme droit fondamental. Aux questions que nous sommes toutes et tous amené.e.s à nous poser dans un contexte souvent tendu,  l’exposition propose des réponses tantôt concrètes et tantôt des espaces de réflexion. Elle rappelle que la laïcité,  en garantissant la liberté d’opinion et en ne reconnaissant aucune religion, est un principe d’émancipation qui doit permettre à chacun.e de se construire, d’avoir son propre regard et un esprit critique sur le monde qui l’entoure.

visuel_Héros,_accueillis_accueillants_2.
Histoires de migrations en France : au delà du contexte politique et économique,
des rencontres et des histoires d'hommes, de femmes et d'enfants

Hommes et femmes migrent depuis la nuit des temps, à la recherche d’une météo plus clémente, de gibier, de terres à cultiver, pour suivre les saisons ou une activité économique. Ils ont parfois migré à la recherche d’un monde meilleur ou perdu, en quête d’aventures ou de réponses et de tranquillité.

Aujourd’hui le mot « migrant » résonne de manière beaucoup plus pessimiste et négative.

Qu’est-ce qu’un migrant ? Une réfugiée ? Pourquoi partir ? Fuir son pays ? Que recherche-t-on ?

 

L’exposition propose 4 historiques de migrations, un état des lieux économique, social et juridique.

Cet état des lieux est suivi de portrait d’hommes et de femmes tour à tour accueillis ou accueillant, qui, par engagement ou par hasard, par amitié ou par obligation, se sont retrouvé au cœur d’une aventure humaine.

Une approche des relations femme-homme, Une vision de l'histoire du mariage en France

S'appuyant sur l’histoire du mariage, l'exposition propose une approche des relations homme-femme dans le couple et dans la société.

La coutume influe-t-elle sur nos lois ?  Nos lois façonnent-elles notre façon de penser ?

Schémas traditionnels et idées reçues ont la vie dure mais des hommes et des femmes ont toujours lutté et continuent de lutter pour une société plus égalitaire, plus juste et plus humaine. Des traités médiévaux sur la "bonne épouse" aux témoignages de victimes du mariage forcé en passant par la Déclaration universelle des droits de l’homme… qui oublie la femme ! Textes de lois, extraits littéraires et témoignages accompagnent la réflexion de chacun et le débat entre tous. 

Histoire des Maisons des Jeunes et de la Culture & des mouvements d'éducation populaire.

Été 59, les Blousons noirs défraient la chronique et les Maisons des Jeunes et de la Culture se posent comme une réponse aux "loisirs vides" des jeunes, un moyen de sensibiliser et de former la jeunesse à devenir citoyenne.

Avec comme toile de fond une photographie de la société française depuis un siècle,  l'histoire des rapports entre l'organisation MJC et l'Etat français interroge nos priorités et nos choix politiques : Quelle est la place de la Jeunesse dans le projet politique ? Qu'est-ce que l'éducation populaire ? Quel est le lien et la coopération nécessaire entre culture et social ?

Références historiques : Françoise Têtard & Laurent Besse

Petite histoire du dessin de presse... de la censure à l'autocensure ?

Dénonciation du système colonialiste, scission des français autour de l’Affaire Dreyfus, combats pour la liberté d'expression... :  comment la presse a-t-elle traité ces événements qui ont marqué notre histoire politique et construit notre société ?
Vue sous l'angle du dessin de presse, c’est aussi l’histoire de la censure qui se raconte : le passage d’une censure d'état à une censure privée et l’évolution vers l'auto-censure questionnent plus que jamais nos consciences et nos valeurs : quel sens derrière les images ? quelle intention derrière les mots ? la liberté d’expression au service de quelles valeurs ?